Qui suis-je?

en  English version here

Sous mon pseudo, sous les initiales (F.T.) se cachent mon prénom et mon nom. Je me “cache” ainsi car lorsque j’ai commencé à écrire, il s’agissait de récits timides où la passion des émotions restait coincée dans mon esprit. Pourquoi? La peur du lecteur tout simplement, car mes lecteurs étaient mes amis, des gens que je connaissais, cotoyais tous les jours. On ne dit pas tout à ses amis, et surtout pas ce qui nous passe par la tête, nos rèves les plus fous, et encore moins ce qui se passe une fois les portes fermées, les vêtements ôtés.

J’avais peur que mes lecteurs croient lire des récits autobiographiques, un mémoire en quelque sorte, qu’ils me jugent et que je sois obligée de m’expliquer, de me justifier.

Avec la maturité vient la conscience de ma réalité. Quoi que j’écrive, la vie réelle est autre, et c’est tant mieux. L’écriture m’apporte la possibilité de tout réparer, de tout corriger, de tout arranger et de tout amplifier, à mon gré.